Pâte à pizza qui colle : comment faire ?

Vouloir préparer une pizza maison, c’est bien ! Mais encore faut-il savoir comment cuisiner une bonne pizza et éviter quelques pièges. Ainsi, lorsque la pâte n’est pas préparée correctement ou avec les bons ustensiles, on peut rapidement se retrouver avec une pâte à pizza qui colle. Rien de plus énervant que cette pâte collante, qui peut ruiner votre pizza, notamment lors de l’enfournage.

Ce problème récurrent est rencontré par de nombreux pizzaïolos amateurs, mais aussi par les professionnels. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour y remédier, et quelques gestes simples à adopter. Découvrez lesquels dans la suite de cet article.

Pâte à pizza collante : la farine est votre meilleure alliée

Votre pâte à pizza est collante ? L’une des meilleures solutions pour y remédier est d’utiliser de la farine. L’idée est d’ajouter de la farine pendant le pétrissage pour la rendre moins collante. Pour ce faire, il suffit de verser de la farine sur la pâte et de la ramener en boule avec une fourchette de manière à pouvoir la prendre dans les mains. Ensuite, vous allez étaler votre pâte à la main et la fariner.

Pâte à pizza collante qu'il faut refariner

Après cela, vous allez la retourner, l’étaler et la fariner à nouveau. Répétez le procédé plusieurs fois s’il le faut, jusqu’à ce que la pâte ne colle plus. L’enfarinage permet d’atténuer l’aspect collant de la pâte et de la récupérer sans problème avec la pelle afin de l’enfourner. Pour réussir cette opération, vous devez aussi utiliser les ustensiles qu’il faut. A ce propos, un seul conseil : lisez la suite !

Utilisez les bons ustensiles !

La pâte à pizza est l’un des éléments cruciaux pour réussir la préparation d’une bonne pizza. À ce titre, il convient d’utiliser des ustensiles adaptés pour pouvoir obtenir un résultat satisfaisant à la cuisson.

Optez pour une pierre à pizza, et pas de support en bois

À l’instar de la pâte à pain, la pâte à pizza a tendance à vite se coller sur le bois. Il faudra donc éviter de faire usage d’un support en bois pour la cuisson. Il est plutôt conseillé d’utiliser la pierre à pizza. Aussi appelée pierre réfractaire, c’est l’idéal pour réussir la cuisson des pizzas. Elle vous évite les désagréments liés au collage de la pâte. Et même si cette dernière était assez collante au début, la pierre à pizza vous permettra de vous rattraper dans la préparation de la pizza.

Pierre à pizza noire

Exemple d’une pierre à pizza

Notons que la pâte à pizza permet une cuisson homogène et plus rapide de votre pizza, préservant ses saveurs et les propriétés de la pâte. Pour obtenir ce résultat, la pierre doit être chauffée dans le four à une température maximale pour bien cuire la pizza. La pierre à pizza, bien sûr, supporte très bien les températures élevées.

Plaque spéciale pour le four

Il existe également des plaques spéciales pour le four en matière de pizza. Elles sont destinées à faciliter la cuisson des pizzas qui doit se faire à grande température, mais aussi à atténuer le problème des pâtes à pizza collantes. Son utilisation est assez facile, puisqu’il suffit d’y placer la pizza pour l’enfournage.

Si ces plaques sont dites « spéciales pizza », elles n’ont cependant pas l’efficacité d’une pierre à pizza. Leur puissance réfractaire est moindre, et la cuisson s’avère généralement plus longue avec ce genre de plaque.

L’enfournage : l’étape décisive

Toujours dans le but de pallier au problème de la pâte à pizza qui colle, il faut veiller à faire un bon enfournage. Pour enfourner votre pizza comme un vrai pizzaïolo, l’idéal est d’utiliser une pelle à pizza, de préférence en inox.

Enfournage d'une pizza dans un four à bois

Votre pelle elle-même doit être bien farinée pour éviter que la pâte y reste collée. Il ne faut vraiment pas hésiter à bien fariner sa pelle, sans quoi vous risquez de voir votre pizza coller au support ou tout simplement se retrouver par-terre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *